Accueil > Europe > France > Côtes d’Armor > Phare des Roches-Douvres

Phare des Roches-Douvres

Publié le samedi 10 mai 2003,
mis a jour le samedi 24 octobre 2020
, par admin

 

JPEG - 29.4 ko

Situé à mi-distance entre l’Île de Bréhat et l’Île de Guernesey sur un plateau rocheux,
le phare des Roches-Douvres est le phare le plus éloigné des côtes européennes.
Haute de 58 m, la première tour était préfabriquée en fer et en tôle.
Edifiée selon les plans de Léonce REYNAUD et présentée à l’Exposition Universelle de Paris en 1867,
elle avait été mise en service en mer en le 6 août 1869.
Son diamètre variait de 11 m à la base à 4 m au sommet.
Ce phare métallique dont le double existe au large de Nouméa en Nouvelle-Calédonie
fut totalement détruit par l’armée allemande en 1944.

Ci-dessus : maquette de l’ancien phare des Roches-Douvres à l’exposition de la Roche-Jagu (2002).

JPEG - 26.4 ko

La reconstruction en maçonnerie du phare des Roches-Douvres a duré de 1948 à 1954.
L’escalier du second édifice comprend 269 marches.
Celui-ci est constitué d’une tour reposant sur un bâtiment oval haut de 20 m
qui comprend les logements et les salles de machines sur 5 niveaux.
Situé à 60 m au-dessus du niveau des plus hautes mers,
le feu, à 1 éclat blanc toutes les 5 secondes, porte à 28 milles.
Mise en service en 1956, la sirène de brume expulse 1000 m³ d’air en 3 secondes toutes les minutes. (2002)
Le phare des Roches-Douvres est alimenté par un aérogénérateur.
Les derniers gardiens ont quitté le phare au cours l’année 2000.

Ci-dessus : une relève au phare des Roches-Douvres vers 1980.

Album Localisation

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.






© 2000-2021 PLEINS FEUX SUR LES PHARES
Plan du site | | Contact | RSS 2.0
Ne pas utiliser les informations de ce site pour la navigation





SPIP