Accueil > Europe > France > Pyrénnées-Atlantiques > Saint-Jean-de-Luz - Alignement à 150,7° - Feu antérieur

Saint-Jean-de-Luz - Alignement à 150,7° - Feu antérieur

Publié le mardi 4 mai 2021, par admin

 

Rappel historique

  • En 1761, Choiseul lance un programme national d’aménagement des ports de commerce. Malgré les travaux de restauration du port de Saint-Jean-de-Luz débutés en 1789, la navigation nocturne y est interdite jusqu’au début du XIXème siècle.
  • En janvier 1868, à la suite d’un accident de navigation survenu l’année précédente à Napoléon III et à l’Impératrice au large de Saint-Jean-de-Luz, il est décidé d’établir de nouveaux feux de signalisation. Il s’agit d’un dispositif comportant :
  1. Un programme identique de construction de 2 feux d’alignement verts, localisés dans 2 communes différentes : Saint-Jean-de-Luz et Ciboure.
  2. La réalisation de 2 feux d’alignement rouges situés sur les hauteurs de la colline de Sainte-Barbe au Nord-Est de la Baie de Saint-Jean-de-Luz.
  3. L’ajout en février 1868 du feu directionnel blanc sur la colline de Bordagain à Ciboure.
  4. L’association à ce dispositif du feu blanc et rouge de Socoa construit en 1844.
  • Ainsi, à partir de mars 1870, sont construits les 2 feux marquant l’alignement de l’entrée commune des ports de Ciboure (à tribord) et de Saint-Jean-de-Luz (à babord) :
    • un feu d’aval (ou antérieur) ou feu de Saint-Jean-de-Luz, situé sur la jetée du port de Saint-Jean-de-Luz, au niveau de la rive droite de l’embouchure de la Nivelle. Il est protégé par une cabane en fer haute de 2m.
    • un feu fixe d’amont (ou postérieur) ou feu de Ciboure. Haut de 8m, il donne l’alignement de l’entrée du port et est situé à 400m du précédent. Provisoire, et situé sur un échafaudage en bois, ce feu est remplacé en novembre 1872, par la réalisation d’une tour carrée postérieure.
  • En 1930, ces 2 feux d’alignement verts sont considérés comme prioritaires pour le nouveau dispositif d’éclairage de la passe de Saint-Jean-de-Luz.
  • En 1932, l’éclairage de la passe du port de Saint-Jean-de-Luz doit être renforcé. Les 2 feux verts d’alignement antérieur (d’aval) et postérieur (d’amont) doivent être améliorés et modernisés.
  • En 1935, sont alors décidées :
    • La modification de l’ancienne tour postérieure de Ciboure qui doit être surélevée et renforcée en 1936.
    • La réalisation complémentaire en 1937 d’un second feu vert d’alignement au niveau du premier feu antérieur de 1870, à Saint-Jean-de-Luz. Ces travaux de construction des 2 nouveaux phares de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure sont dirigés par A. Pavlosky (1891-1961), architecte départemental.

Le feu d’alignement vert de Saint-Jean-de-Luz
Au plan architectural :

  • En septembre 1937, la cabane initiale en tôle du premier feu antérieur vert (1872) de Saint-Jean-de-Luz est reconstruite en totalité et remplacée par une tour sur des plans similaires à ceux du nouveau phare de Ciboure.
  • Il s’agit d’une tour en béton également de plan carré.
  • Sa hauteur est 22m au-dessus du sol et son feu est à 17,5m au-dessus du niveau des hautes mers.
  • Structure élancée, le phare est aussi surmonté d’un toit à 2 pans couverts de tuiles.
  • La façade face au large est peinte d’une bande rouge verticale.

Au niveau du feu proprement dit :

    • Il s’agit, avec le feu postérieur de Ciboure, de feux directionnels synchronisés scintillants verts continus, depuis 1986.
    • La lentille de Fresnel installée en 1938 présente une focale de 0,25m.
    • Sa portée lumineuse est de 17 milles.
    • Le feu est électrifié le 10 décembre 1938.

Par ailleurs, le phare d’alignement vert de Saint-Jean-de-Luz :

  • N’est pas ouvert au public
  • Est inscrit aux Monuments Historiques (IMH) depuis 1993.
JPEG - 514.8 ko

Le premier feu de Saint-Jean-de-Luz abrité par une cabane en fer, mis en service en 1872.

JPEG - 938 ko

Ce même premier feu antérieur à gauche.
Au fond : la tour carrée du feu postérieur, datant de 1872.

JPEG - 256.8 ko

Le feu vert de Saint-Jean-de-Luz de 1937, vu depuis Ciboure.

JPEG - 640.5 ko

L’entrée commune des ports de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure avec au centre le feu vert de Saint-Jean-de-Luz de 1937 et au fond le feu vert de Ciboure de 1936.

JPEG - 457.1 ko

Le feu vert de Saint-Jean-de-Luz de 1937.

Album
Saint-Jean-de-Luz - Alignement à 150,7° - Feu antérieur
Localisation

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.






© 2000-2021 PLEINS FEUX SUR LES PHARES
Plan du site | | Contact | RSS 2.0
Ne pas utiliser les informations de ce site pour la navigation





SPIP